Le Blayais et le Bourgeais : Appellation Côtes de Bourg ou Bourg ou Bourgeais (AOC - AOP)

Côtes de Bourg ou Bourg ou Bourgeais (AOC - AOP)

 Côtes de Bourg (A.O.C)
Région : Bordeaux

Sous région : Bourgeais

Catégorie : AOC - AOP

Decret d'origine : Vins rouges : 11 septembre 1936 - Vins blancs : 14 mai 1941

Type d' appellation : Appellation sous-régionale

Vins produits couleur : Vins rouges - Vins blancs -

Superficie : Vins rouges : 3970 ha - Vins blancs : 30 ha

Production : 190 000 hectolitres en 2010 - Vins rouges (99%)l - Vins blancs environ un peu moins de 1% de la production.



Dénomination - Dénominations géographiques et indications complémentaires

Trois dénominations possibles pour un même vin:

  • - Côtes de Bourg, Bourg ou Bourgeais


Types de vins produits

Vins rouges -Vins blancs secs -



Caractéristiques des vins

Titre alcoométrique volumique acquis (nouveau)* :
VinsMinimum en % vol.Maximum en % vol.
Côtes de Bourg rouges Pas de disposition particulière. 13 % vol
Côtes de Bourg blancs Pas de disposition particulière. 12, 5 % vol


Teneur en sucres résiduels des vins* :

- La teneur en sucres fermentescibles (glucose et fructose) doit être inférieure ou égale à 4 grammes par litre pour les vins blancs secs et inférieure ou égale à 3 grammes par litre pour les vins rouges.



Potentiel de garde : Vins blancs : 2 ans - Vins rouges: 3 à 8 ans

Température de service : Vins rouges : 14 à 16°C - Vins blancs: 10 à 12 °C

Caractère des vins :

Vins rouges: fins, fruités, ronds et charpentés différents selon les sols. ils sont issus principalement de l’association des cépages merlot et cabernet-sauvignon.
Vins blancs: secs, frais en bouche et très aromatiques, légers, fruités. Ils sont issus principalement du cépage sauvignon
 



Mets et vins :

Vins rouges : viandes rouges.

Vins blancs : fruits de mer, poissons, viandes blanches .



Aire de production

La récolte des raisins, la vinification, l’élaboration et l’élevage des vins sont assurés sur le territoire
des communes suivantes du département de la Gironde : Bayon-sur-Gironde, Bourg, Comps, Gauriac,
Lansac, Mombrier, Prignac-et-Marcamps, la partie de la commune de Pugnac correspondant à son
territoire avant la fusion de Lafosse avec celle-ci au 1er juillet 1974 (à savoir les sections cadastrales
B1, B2, ZH, ZI, ZK, ZL, ZM, ZN, ZO et ZP), Saint-Ciers-de-Canesse, Saint-Seurin-de-Bourg, Saint-
Trojan, Samonac, Tauriac, Teuillac et Villeneuve.



Paysage viticole

Le vignoble du Bourgeais  s'étale sur environ 15 km le long de la rive droite de la Gironde et de la rive droite de la Dordogne dans un paysage de collines sur des coteaux parallèles au cours du fleuve, il fait face au vignoble du Médoc situé en rive gauche de l'estuaire. L'aire géographique concerne quinze communes viticoles autour de la commune de Bourg-sur-Gironde (Bourg sur la carte). Au nord et à l'est, le vignoble côtoie de vignoble de Blaye. La rivière: « Le Brouillon » le  sépare au nord-ouest du vignoble du Blayais.

Deux types de paysages:

  • Une corniche calcaire entre Bourg-sur-Gironde et Roque-de-Thau, où les vignes  longent et dominent le cours de la Dordogne, puis de la Gironde. Au nord et au sud de la zone géographique, la corniche fait  place à une zone de pied de coteau en bordure du fleuve.
  • Un plateau central au delà de la D 669, où le vignoble s'étale autour de petits bourgs viticoles et quelques hameaux disséminés sur l'aire d'appellation dans  un paysage de coteaux et de vallons boisés drainés par plusieurs cours d’eau affluents de la Dordogne et de la Gironde. 
Vignoble des Côtes de Bourg - Commune de Lansac - © M.CRIVELLARO

Vignoble des Côtes de Bourg - Commune de Lansac



Climat

Océanique tempéré. Le vignoble est planté sur des coteaux aux expositions variées, d'où la présence de nombreux micoclimats qui influencent le caractère des vins.

Géologie - Pédologie

Le sous-sol de la région du Bourgeais s'est constitué à l'ère Cénozoïque, aux  périodes Éocène (- 56 Ma à -34 Ma ), Oligocène (-34 Ma à - 23 Ma) avec la formation de deux types de roches sédimentaires marines et continentales détritiques transgressives et au Pliocène (5 à 1.8 Ma) avec des dépôts d'argiles à graviers. Les éléments principaux qui constituent le soubassement date principalement de la période Oligocène et Pliocène.

A l’Oligocène (-34 millions d’années) un nouveau cycle de transgression-régression commence. Des dépôts continentaux détritiques: sables et grès argileux, provenant de l'érosion Massif central charriés par les rivières se mêlent aux faciès marno-sableux en place et donnent naissance aux « Molasses du Fronsadais"* suivis lors du grand retour de la mer sur toute la région du Bourgeais par des dépôts marins carbonatés appelés « Calcaire à Astéries ».

  •   les "Molasse du Fronsadais" .
     A  l’Oligocène, les rivières qui descendent du Massif central charrient des limons, des sables et des graviers qui s’accumulent en aval, en bordure de mer dans des zones de lagunes. Ces dépôts vont constituer des alternances de molasse (formations sédimentaires détritiques ) et des bancs calcaires plus ou moins durs.
     Ces roches sédimentaires détritiques portent dans la région le nom de "Molasse du Fronsadais".
  •   le  "Calcaires à Astéries" . 
     A  l’Oligocène, une transgression  marine de l’océan Atlantique va immerger les Landes et la Gironde et déposer des couches de sédiments sur tout le vignoble bordelais. Ces roches sédimentaires sont appelées "Calcaires à Astéries" du fait de la présence de nombreux squelettes d'animaux  marins en forme d'étoiles de mer. Il affleure dans le secteur le long de la Gironde en formant des falaises. (Bourg-sur-Gironde)
    Le "Calcaire à Astéries" est un calcaire très dur utilisé comme pierre de construction dans la région de Bordeaux et la ville de Bordeaux.

Au Pliocène (5 à 1.8 Ma), le socle sédimentaire Oligocène  va être recouvert par endroits d'argiles à graviers  provenant d'épandages d’argile et de graviers charriés depuis le Massif central par l’ancienne vallée de l’Isle,
 La couverture géologique dépendante de l'érosion et des niveaux marins de l'époque n'est pas homogène sur l'aire d'appellation,  le "calcaire à Astéries" souvent recouvert de limons quaternaires affleure dans la partie ouest, la "Molasse du Fronsadais"  dans les vallons et les argiles à graviers du Pliocène aliimente l'arrière pays et  la partie centrale.
Enfin, à l'est, proche du vignoble du Blayais, on retrouve les sables inférieurs et  du Périgord d'age Éocène.

Les sols du Bourgeais sont selon le soubassement: argilo-calcaires sur le calcaire à Astéries et  la molasse ou argilo-graveleux ou sabloneux sur les argiles à graviers.

"Calcaires à Astéries" composant le sous -sol du vignoble des Côtes de Bourg -  La Roque-de-Thau commune de Villeneuve - © Marion CRIVELLARO

"Calcaires à Astéries" composant le sous -sol du vignoble des Côtes de Bourg -  La Roque-de-Thau commune de Villeneuve



Cépages principaux pour :

Vins blancsVins rougesVins rosés Vins grisVins Doux NaturelsVins mousseux
Sauvignon, Cabernet franc, - - - -
Sauvignon gris, Cabernet-sauvignon, - - - -
Sémillon, Merlot, - - - -
Muscadelle, Cot ou (Malbec). - - - -
Colombard. - - - -


Récolte du raisin

- Les vins proviennent de raisins récoltés à bonne maturité.



Maturité du raisin, richesse minimale en sucre des raisins*

Vins rouges
 Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre inférieure à :
 - 189 grammes par litre de moût pour le merlot
- et 180 grammes par litre de moût pour les autres cépages noirs.

Vins blancs
 Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre inférieure à :
 - 178 grammes par litre de moût pour les cépages sauvignon et sauvignon gris,
- et 170 grammes par litre de moût pour les autres cépages blancs.

Titre alcoométrique volumique naturel minimum.
 - Les vins rouges et blancs présentent un titre alcoométrique volumique naturel minimum de 10.5 %.



Rendement de base - Nombre d'hectolitres à l'hectare*

Vins rouges : 54 hectolitres par hectare 

Vins blancs : 60 hectolitres par hectare



Vinification, assemblage, élaboration, élevage des vins

- Les vins sont vinifiés conformément aux usages locaux, loyaux et constants.

Élevage

- Les vins rouges font l’objet d’un élevage au moins jusqu’au 15 mars de l’année qui suit celle de la
récolte.



Mise en marché à destination du consommateur,

Vins rouges

- A l’issue de la période d’élevage, les vins rouges sont mis en marché à destination du consommateur
à partir du 1er avril de l’année qui suit celle de la récolte.

Vins blancs

- Les vins blancs sont mis en marché à destination du consommateur selon les dispositions de l’article
D. 645-17 du code rural et de la pêche maritime ;



Organismes

Syndicat Viticole des Côtes de Bourg, Bourg et Bourgeais

Maison du Vin
1, place de l’Eperon
BP45
33710 Bourg sur Gironde 

Tel : 05 57 94 80 20
Fax : 05 57 94 80 21

Président(e) : Monsieur Jean-Samuel EYNARD
Contact : Claire GIRAUDON info@cotes-de-bourg.com

 



Les appellations > Toutes les appellations

A découvrir aussi :