Pays-basque, Béarn, Gascogne. : Appellation Tursan (A.O.C)

Tursan (A.O.C)

Tursan (A.O.C)
Région : Sud-Ouest

Sous région : Landes de Gascogne

Catégorie : AOC - AOP

Decret d'origine : 11 juillet 1958

Type d' appellation : Appellation communale

Vins produits couleur : Vins rouges - Vins blancs - Vins rosés -

Superficie : 275 ha

Production : 16 476 hl

Particularités : Cave Coopérative de Geaune : « Les Vignerons Landais ».



Dénomination - Dénominations géographiques et indications complémentaires

Tursan



Types de vins produits

Vins rouges -Vins blancs secs -Vins rosés secs,



Caractéristiques des vins

Titre alcoométrique volumique acquis* :
minimummaximum
Vins rouges : 11,50 % vol 13 % vol
Vins blancs et rosés : 11 % vol 13 % vol


Teneur en sucres résiduels : Tout lot de vin, prêt à être commercialisé en vrac ou conditionné, présente une teneur en sucres fermentescibles (glucose + fructose) inférieure ou égale à 4 grammes par litre pour les vins blancs et rosés ; et une teneur en sucres fermentescibles (glucose + fructose) inférieure ou égale à 3 grammes par litre pour les vins rouges.

Potentiel de garde : Vins rouges : 4 ans - Vins rosés : 2 ans - Vins blancs : 2 ans.

Température de service : Vins rouges : 14 à 17 °C Vins rosés : 10 à 12 °C Vins blancs : 8 à 110 °C

Caractère des vins :

Vins rouges :robe foncé , grenat, arômes de fruits rouges, tanniques, corsés.

Vins rosés : couleur pâle, fruités, 

Vins blancs : couleur jaune claire, secs, bouquetés.



Mets et vins :

Vins rouges : Cassoulet, confit de canard, fromages des Pyrénées

Vins rosés : charcuteries, grillades.

Vins blancs : poissons, viandes blanches en sauce.



Production par couleur

Rouge, Blanc, Rosé, Gris,
35 %


Aire de production

La récolte des raisins, la vinification et l’élaboration des vins sont assurées sur le territoire des communes suivantes :

Communes dont le territoire, dans sa totalité, appartient à l’aire géographique

- Dans le département du Gers : Ségos ;
- Dans le département des Landes : Aubagnan, Bahus-Soubiran, Bats-Tursan, Buanes, Castelnau-Tursan, Classun, Clèdes, Coudures, Eugénie-les-Bains, Fargues, Geaune, Latrille, Lauret, Mauries, Miramont-Sensacq, , Montsoué, Payros-Cazautets, Pécorade, Puyol-Cazalet, Saint-Agnet, Saint-Loubouer, Sarraziet, Sarron, Serres-Gaston, Sorbets, Urgons, Vielle-Tursan.

Communes dont le territoire appartient, pour partie, à l’aire géographique

Dans le département des Landes : Aire-sur-l'Adour, Arboucave, Duhort-Bachen, Eyres-Moncube, Larrivière, Montgaillard, Pimbo, Renung.



Paysage viticole

La zone géographique de l’appellation d’origine contrôlée « Tursan» se situe  dans les Landes de Gascogne à l'est de la Chalosse, à une vingtaine de kilomètres au sud de la ville de  Mont-de-Marsan.  Elle est limitée au nord par la vallée de L’Adour entre les villes  de Saint-Sever et de Aire-sur-l'Adour ,  à l’ouest  par la vallée du Gabas  et à l’est, par la vallée du Lées, les vignobles de Saint-Mont et de Madiran.  La limite départementale des Landes  forme la limite sud.

L’aire  de l’appellation concerne le territoire ou partie de territoire de 36 communes situées au sud-est du département des Landes,  (35 dans le département des Landes et 1 dans le département du Gers) réparties autour de la ville de Geaune, centre viticole de l’appellation.

Le réseau hydrographique formé par  l’Adour, ses affluents Gabas, le Lées  ont entaillé, creusé les formations   géologiques mises en place au tertiaire et façonné le relief.

Le vignoble est  implanté de façon disséminée, en îlots, répartis sur les pentes bien orientées dans un paysage de coteaux  au milieu des  cultures de maïs et des prairies occupées par l’élevage. Les versants les plus pentus des coteaux sont souvent boisés.

Le vignoble occupe des surfaces importantes autour de la commune de Geaune et de sa cave coopérative « Les Vignerons Landais ».



Climat

Climat océanique bien marqué. Le vignoble se situe à 70 kilomètres de l'Océan Atlantique. Les vents d'est apportent le beau temps et les fortes chaleurs : étés chauds, automnes doux et chauds.

Géologie - Pédologie

Calcaires, molasses, sables fauves et galets alluviaux constituent les terroirs qui portent les vignobles.

 Le sous-sol

Les formations qui composent le sous-sol de l’aire d’appellation se sont mises en place sur le Bassin d’Aquitaine au Cénozoïque et au Quaternaire. Elles sont soit d’origine marine « Sables Fauves», soit  d’origine continentale (molasses d’Armagnac, nappes alluviales).

Les matériaux marins se sont déposés lors  des  transgressions et régressions  de la mer qui ont affecté la région à cette époque. Les matériaux continentaux sont  issus de l’érosion de la chaîne pyrénéenne et des mouvements tectoniques qui ont participé à son orogenèse. voir géologie du Bassin aquitain)

Structure générale des dépôts de bas en haut des coteaux :

  • Molasses à niveaux calcaires
  • Sables fauves. Ils recouvrent les formations de molasses, l’épaisseur peut atteindre plusieurs dizaines de mètres.
  • Nappes de galets alluviaux au sommet des coteaux.
  • Colluvions des galets des nappes sur les versants des coteaux et des plateaux.
  • Limons loessiques

Les formations affleurent  de façons variées sur l’aire d’appellation :

  • Sur l’ensemble du vignoble, on trouve la formation de « Sables Fauves »,  elle est constituée de sables et  de bancs de graviers et d’éléments argileux. Elle est  d’age Miocène supérieur à Pliocène.
  • Au cœur de l’aire d’appellation, en bas des coteaux on trouve la molasse continentale à bancs calcaires datée du Miocène.
  • Sur le haut des coteaux  de Mauriés à Geaune  est  présente la nappe alluviale de galets «nappe de Maucor» d’age fin du Cénozoïque à  début du Quaternaire. Elle colluvionne sur les pentes et est à l’origine de sols très riches en galets. 
  • Sur les plateaux,  qui entourent le cœur de la zone géographique  se forment au Quaternaire des nappes à galets   «nappede Garlin» et   «nappe de Thèze». Elles colluvionnent sur les pentes et  sont recouvertes sur les hauteurs d’épaisses couches de limons loessiques.

Les sols

Sur ces différentes formations altérées se sont développés :

  • des sols argilo-calcaires sur la molasse et les calcaires.
  • des sols argilo-siliceux, argilo-sableux : sur les «sables fauves»,  sur les nappes de galets ( «nappe de Maucor», « nappe de Garlin », « nappe de Thèze » ) recouvertes de limons loëssiques et sur les colluvions à galets sur les versants des coteaux et des plateaux.


Cépages principaux pour :

Vins blancsVins rougesVins rosés Vins grisVins Doux NaturelsVins mousseux
Baroque , Cabernet franc , Cabernet franc ,
Gros manseng. Tannat. Tannat.


Cépages accessoires pour :

Vins blancsVins rougesVins rosésVins grisVins Doux NaturelsVins mousseux
Chenin , Cabernet-sauvignon , Cabernet-sauvignon ,
Claverie , Fer , Fer ,
Petit manseng , Merlot. Merlot.
Raffiat de Moncade ,
Sauvignon ,
Sauvignon gris.


Rendement de base

Vins rouges : 55 hl/ha - Vins blancs, vins rosés : 60 hl/ha

Régles d’encépagement*

- La proportion de chaque cépage principal est comprise entre 20 % et 60 % de l’encépagement.
- La proportion de l’ensemble des cépages accessoires est inférieure ou égale à 30 % de l’encépagement.
- La proportion de chacun des cépages claverie , raffiat de Moncade  et merlot  est inférieure ou égale à 10 % de l’encépagement.
- La proportion de chacun des autres cépages accessoires est inférieure ou égale à 20 % de l’encépagement.

Chaque exploitation doit respecter des règles d'encépagement pour chaque couleur de vins produits.
Par le terme encépagement, il faut comprendre la superficie de la totalité des parcelles de vignes de l’exploitation produisant le vin de l’appellation pour la couleur considérée.
La proportion de l’encépagement est appréciée, pour la couleur considérée, sur la totalité des parcelles de l’exploitation produisant le vin de l’appellation d’origine contrôlée.



Vinification, assemblage, élaboration, élevage des vins

  • Les vins proviennent de raisins récoltés à bonne maturité.
  •  Maturité du raisin
    Les raisins présentent une richesse en sucre supérieure ou égale à :
    - 187 grammes par litre pour les cépages gros manseng  et petit manseng.
    - 170 grammes par litre de moût pour les autres cépages blancs et gris.
    - 198 grammes par litre de moût pour le cépage tannat.
    - 180 grammes par litre de moût pour les autres cépages noirs.
  • Les vins sont vinifiés conformément aux usages locaux, loyaux et constants.
  • Assemblage des cépages
    - Les vins proviennent de l’assemblage de raisins ou de vins dans lequel les 2 cépages principaux sont obligatoirement présents dans une proportion minimale de 50%.
    - Dans l’assemblage, la proportion de chaque cépage principal est inférieure ou égale à 60%.
  • Pour l’élaboration de vins rouges, l'égrappage avant encuvage est obligatoire.
  • Les vins rosés sont vinifiés par pressurage direct.
  • Date de mise en marché à destination du consommateur
    Les vins sont mis en marché à destination du consommateur selon les dispositions de l’article D.645-17 du code rural et de la pêche maritime.

 

 


Organismes

Syndicat de défense et de contrôle des vins de Tursan

Mairie
40320 Geaune

Tel : 05.58.44.51.25
Fax : 05.58.44.40.22

Président(e) : Monsieur Jacques Lafenetre
Contact : info@tursan.fr



Les appellations > Toutes les appellations