Pays-basque, Béarn, Gascogne. : Appellation Irouléguy (A.O.C)

Irouléguy (A.O.C)

Irouléguy (A.O.C)
Région : Sud-Ouest

Sous région : Pays basque

Catégorie : AOC - AOP

Decret d'origine : 29 octobre 1970

Type d' appellation : Appellation communale

Vins produits couleur : Vins rouges - Vins blancs - Vins rosés -

Superficie : 230 ha

Production : 7 700 hl

Particularités : Cave coopérative d'Irouléguy à Saint-Etienne-de-Baïgorry - Route de Saint-Jean-Pied-de-Port.




Dénomination - Dénominations géographiques et indications complémentaires

Irouléguy



Types de vins produits

Vins rouges -Vins rosés -Vin blanc,



Caractéristiques des vins

Titre alcoométrique volumique acquis* :
minimummaximum
11 % vol 13,5 % vol


Teneur en sucres résiduels : Tout lot de vin commercialisé en vrac ou conditionné présente une teneur en sucres fermentescibles (glucose + fructose) inférieure ou égale à : 5 grammes par litre pour les vins blancs, 4 grammes par litre pour les vins rosés, 3 grammes par litre pour les vins rouges dont le titre alcoométrique volumique naturel est inférieur ou égal à 14 % et 4 grammes par litre pour les vins dont le titre alcoométrique volumique naturel est supérieur à 14 %.

Potentiel de garde : Vins rouges : 3 à 5 ans - Vins rosés : 3 ans - Vins blancs : 3 ans

Température de service : Vins rouges :16 à 17 °C - Vins rosés : 8 à 10 °C - Vins blancs : 8 à 10 °C

Caractère des vins :

Vins rouges : robe pourpre, colorés, arômes complexes de fruits confits, d’épices, charnus, tanniques.
Vins rosés  : arômes fruités, robustes.
Vins blancs : robe doré à reflets verts, arômes de fleurs blanches, secs, aromatiques,

  



Mets et vins :

Vins rouges :  cassoulet, viandes rouges rôties, confits de canard, fromages de brebis
Vins rosés  :  charcuteries, soupe de poissons, viandes blanches grillées et rôties.
Vins blancs :poissons en sauce. et poissons grillés.



Production par couleur

Rouge, Blanc, Rosé, Gris,
70 % 10 % 20 %


Aire de production

La récolte des raisins, la vinification, l’élaboration et l’élevage des vins sont assurés sur le territoire des communes suivantes du département des Pyrénées-Atlantiques : Aincille, Anhaux, Ascarat, Bidarray, Bussunarits-Sarrasquette, Bustince-Iriberry, Irouléguy, Ispoure, Jaxu, Lasse, Lecumberry, Ossès, Saint- Etienne-de-Baïgorry, Saint-Jean-le-Vieux, Saint-Martin-d’Arrossa.



Paysage viticole

La zone géographique de l’appellation d’origine contrôlée « Irouléguy» se situe  dans le Pays basque le long des Pyrénées au pied des massifs de l’Ursuya et des Aldudes, à environ quarante kilomètres de l’océan Atlantique.

L’aire  de l’appellation concerne le territoire de 15 communes situées dans l’ouest du département des Pyrénées-Atlantiques autour de Saint-Jean Pied de Port.

Le vignoble est  un vignoble de montagne, implanté en terrasses à une altitude qui varie entre 200 et 400  mètres sur les versants pentus des massifs dont les sommets culminent entre 800 mètres et 1200 mètres d’altitude. Il s’étend de façon discontinue en petites parcelles et côtoie quelques cultures agricoles  traditionnelles, des forêts et des prairies.

Le réseau hydrographique formé par des rivières appelées nives (nive des Aldudes, nive d’Arnéguy, La Nive, …) a creusé de vastes cuvettes vallonnées qui séparent les massifs dans lesquelles sont installées les beaux villages basques.

Le Pays basque offre un paysage merveilleux doux et reposant : vallons, prairies,  montagnes, torrents,  vignes de couleur verte  plantées sur des terrains de couleur rouge qui dominent les villages aux maisons aux toits rouges et aux murs blancs de type basques…

Vignoble d' Irouléguy à l'entrée de Saint-Etienne-de-Baïgorry - Le vignoble est planté en terrasses - © M.CRIVELLARO

Vignoble d' Irouléguy à l'entrée de Saint-Etienne-de-Baïgorry - Le vignoble est planté en terrasses.

Vignoble d' Irouléguy  sur sol de grès rouges - © M.CRIVELLARO

Vignoble d' Irouléguy  sur sol de grès rouges.



Climat

Climat océanique doux et humide, influencé par la présence des Pyrénées. Un vent du sud chaud et sec, de type foehn appelé « l’Haïze Hegoa » souffle à la fin de l’été et en automne (1 jour sur 3 en moyenne), il assèche et réchauffe fortement l'atmosphère.

Géologie - Pédologie

Sous-sol

Les formations géologiques qui portent les vignobles du Pays basque sont liées au soulèvement de la chaîne pyrénéenne. Elles reposent sur la zone nord pyrénéenne constituée de couches de roches sédimentaires marines et continentales mises en place à l'ère Paléozoïque et à l'ère Mésozoïque puis soulevées, plissées, remaniées avec l'orogenèse pyrénéenne et recouvertes de sédiments continentaux  détriques provenant de l'érosion des reliefs en surrection à l'ère Cénozoïque et Quaternaire.  Voir géologie générale de la région Pays-Basque, Béarn, Landes de Gascogne

A la fin du Permien, ère  Paléozoïque et  au Trias  début de l’ère Mésozoïque, sous un climat chaud et humide, la chaîne hercynienne en place dans la région à cette époque est soumise à une forte érosion et se transforme progressivement en pénéplaine. De grandes quantités de matériaux  détritiques, graviers, sables et argiles s’accumulent  dans les bassins et vont donner des grès rouges que l’on retrouve dans le Pays basque et le haut Béarn. Une activité volcanique affecte la région et dépose des ophites qui sont des roches basiques d’origine volcanique que l’on retrouve localement.

Au Jurassique,  le domaine des Pyrénées correspond à un bassin sédimentaire dans le prolongement du Bassin aquitain. La mer effectue plusieurs allers et retours et déposent des sédiments marneux et d’épaisses couches de calcaires.

Au Cénozoïque, l’orogenèse des Pyrénées va soulever, plisser les diverses formations. Au Quaternaire les rivières appelées nives vont creuser les reliefs et façonner les vallées et les versants pentus qui portent les vignobles.

Dans les coteaux  de l'aire d'appellation « Irouléguy », on distingue trois types de formations : 

  • grés rouges  du Permien et du Trias..
  • des calcaires du Jurassique.
  • des alluvions quaternaires

 

Sols

Sur ces différentes formations altérées se sont développés les sols suivants :

  • sols argilo-gréseux rouges sur les grès.
  • Sols argilo-calcaires, sols argilo-graveleux,  caillouteux sur les calcaires jurassiques.
Vignoble d' Irouléguy - Blocs de grès permiens rouges constituant le sous-sol des vignobles - © M.CRIVELLARO

Vignoble d' Irouléguy - Blocs de grès permiens rouges constituant le sous-sol des vignobles.



Cépages principaux pour :

Vins blancsVins rougesVins rosés Vins grisVins Doux NaturelsVins mousseux
Courbu , Cabernet franc , Cabernet franc ,
Gros manseng , Tannat. Cabernet-sauvignon ,
Petit courbu , Tannat.
Petit manseng.


Cépages accessoires pour :

Vins blancsVins rougesVins rosésVins grisVins Doux NaturelsVins mousseux
- Cabernet-sauvignon. Courbu ,
Gros manseng ,
Petit courbu ,
Petit manseng.


Rendement de base

55 hl/ha

Régles d’encépagement*

Vins rosés :
- La proportion de l’ensemble des cépages principaux est supérieure ou égale à 90 % de l’encépagement.
Vins rouges :
- La proportion de l’ensemble des cépages principaux est supérieure ou égale à 50 % de l’encépagement.
- La proportion de chacun des cépages principaux est inférieure ou égale à 90 %.

Chaque exploitation doit respecter des règles d'encépagement pour chaque couleur de vins produits.
Par le terme encépagement, il faut comprendre la superficie de la totalité des parcelles de vignes de l’exploitation produisant le vin de l’appellation pour la couleur considérée.
La proportion de l’encépagement est appréciée, pour la couleur considérée, sur la totalité des parcelles de l’exploitation produisant le vin de l’appellation d’origine contrôlée.



Vinification, assemblage, élaboration, élevage des vins

  • Les vins proviennent de raisins récoltés à bonne maturité.
  • Les raisins sont récoltés manuellement.
  • Maturité du raisin
    Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre inférieure à :
    - 189 grammes par litre de moût, pour le cépage tannat.
    - 180 grammes par litre de moût, pour les autres cépages.
  • Les vins sont vinifiés conformément aux usages locaux.
  • Assemblage des cépages
    - Pour les vins blancs, au moins deux cépages sont obligatoirement présents dans l’assemblage.
    - Pour les vins rosés, la proportion des cépages accessoires est inférieure ou égale à 10 % dans l’assemblage.
    - Pour les vins rouges, la proportion des cépages principaux est supérieure ou égale à 50 % dans l’assemblage.
  • Élevage
    - Les vins blancs et rosés font l’objet d’un élevage au moins jusqu’au 1er janvier de l’année qui suit celle de la récolte.
    - Les vins rouges font l’objet d’un élevage au moins jusqu’au 1er février de l’année qui suit celle de la récolte.
  • Mise sur le marché à destination du consommateur
    - A l’issue de la période d’élevage, les vins blancs et rosés sont mis en marché à destination du consommateur à partir du 15 janvier de l’année qui suit celle de la récolte.
    - A l’issue de la période d’élevage, les vins rouges sont mis en marché à destination du consommateur à partir du 15 février de l’année qui suit celle de la récolte.
 


Organismes

Syndicat de défense des vins d’appellation d’origine contrôlée Irouléguy

64430 Saint-Etienne-de-Baigorry

Tel : 05.59.37.94.80
Fax : 05.59.37.47.76

Président(e) : Monsieur Jean-Pierre Gotty
Contact : syndicat_aoc_irouleguy@yahoo.fr



Les appellations > Toutes les appellations