Maconnais : Appellation Mâcon (AOC - AOP)

Mâcon (AOC - AOP)

Mâcon  (AOC - AOP)
Région : Bourgogne

Sous région : Mâconnais

Catégorie : AOC - AOP

Decret d'origine : 31 juillet 1937

Type d' appellation : Appellation sous-régionale

Vins produits couleur : Vins rouges - Vins blancs - Vins rosés -

Superficie : Vins rouges et rosés : 522 ha dont A.O.C Mâcon: 325 ha et A.O.C Mâcon + dénomination géographique: 197 ha - Vins blancs : 3345 ha dont A.O.C Mâcon: 84 ha, A.O.C Mâcon-Villages: 1884 ha et A.O.C Mâcon + dénomination géographique blancs: 1377 ha.

Production : Vins rouges et rosés : 27 359 hl dont A.O.C Mâcon: 17 574 et A.O.C Mâcon + dénomination géographique:9785 hl/an - Vins blancs : 214 910 hl dont A.O.C Mâcon: 5615 hl/an, A.O.C Mâcon-Villages: 120 610 hl/an et A.O.C Mâcon + dénomination géographique blancs: 88 685 hl/an

Particularités : La production de vins blancs est majoritaire: 3345 hectares sont destinés à la production de vins blancs et 522 hectares sont destinés à la production de vins rouges et rosés,
La mention "Villages" est réservée aux vins blancs. Les vins bénéficiant de la mention « Villages » ou d’une dénomination géographique complémentaire représentent plus des trois quarts de la production.
La mention "primeur" ou "nouveau" est réservée aux vins blancs ou rosés de l'année. Ils sont mis en vente presque immédiatement après la récolte, dès que la fermentation a eu lieu environ deux mois.



Dénomination - Dénominations géographiques et indications complémentaires

- Mâcon 
Les vins produits sont des vins tranquilles blancs, rouges et rosés élaborés à partir des cépages principaux gamay et pinot noir pour les vins rouges et rosés, et chardonnay pour les vins blancs.

- Mâcon + dénomination géographique

Le nom de l’appellation d’origine contrôlée "Mâcon" peut être suivi de l’une des dénominations géographiques complémentaires suivantes pour les vins répondant aux conditions de production fixées pour ces dénominations géographiques complémentaires dans le cahier des charges de l'appellation.

LISTE DES DÉNOMINATIONS GÉOGRAPHIQUES COMPLÉMENTAIRES

- « Azé » ;
- « Bray » ;
- « Burgy » ;
- « Bussières » ;
- « Chaintré » ;
- « Chardonnay » ;
- « Charnay-lès-Mâcon » ;
- « Cruzille » ;
- « Davayé » ;
- « Fuissé » ;
- « Igé » ;
- « Lugny » ;
- « Loché » ;
- « Mancey » ;

- « Milly-Lamartine » ;
- « Montbellet » ;
- « Péronne » ;
- « Pierreclos » ;
- « Prissé » ;
- « La Roche-Vineuse » ;
- « Serrières » ;
- « Solutré-Pouilly » ;
- « Saint-Gengoux-le-National » ;
- « Uchizy » ;
- « Vergisson » ;
- « Verzé » ;
- « Vinzelles ».

 

Le tableau ci-dessous indique les vins tranquilles pouvant être produits selon la dénomination géographique complémentaire employée. 

Dénominations géographiques complémentaires

  Vins produits et cépages utilisés pour leur élaboration

 
« Azé », « Bray », « Burgy », «Bussières », « Chaintré », « Chardonnay », « Charnay-lès-
Mâcon », « Cruzille », « Davayé », « Igé »,
« Lugny », « Mancey », « Milly-Lamartine »,
« Péronne », « Pierreclos », « Prissé », « La Roche-Vineuse », « Saint-Gengoux-le-National », « Verzé ».

Les vins pouvant être produits sous l'une de ces dénominations géographiques complémentaires sont des vins tranquilles blancs, rouges et rosés.

Les vins rouges et rosés sont élaborés uniquement avec le cépage gamay, les vins blancs sont de cépage chardonnay.

 « Serrières »

Les vins pouvant être produits sous la dénomination géographique complémentaire " Serrières" sont des vins tranquilles rouges et rosés

Les vins rouges et rosés sont élaborés uniquement avec le cépage gamay.

 « Fuissé », « Loché », « Montbellet , « Solutré-
Pouilly », « Uchizy », « Vergisson », « Vinzelles ».

Les vins pouvant être produits sous l'une de ces dénominations géographiques  complémentaires sont uniquement des vins tranquilles blancs de cépage chardonnay.



Mention

- Mention  « Villages » uniquement pour les vins blancs .

Le nom de l’appellation d’origine contrôlée "Mâcon" peut être suivi de la mention « Villages », pour les
vins répondant aux conditions de production fixées pour cette mention dans le cahier des charges de l'appellation.

A.O.C Mâcon - Villages 
Les vins produits sont uniquement des vins tranquilles blancs de cépage chardonnay.

 

- Mention « primeur » ou « nouveau » pour les vins blancs et rosés
Le nom de l’appellation d’origine contrôlée "Mâcon" suivi ou non de la mention « Villages » peut être
complété par la mention « primeur » ou « nouveau » pour les vins répondant aux conditions fixées
pour cette mention dans le charges de l'appellation.

A.O.C Mâcon Primeur, A.O.C Mâcon Nouveau
Les vins A.O.C "Mâcon" produits complétés par ces mentions sont des vins tranquilles blancs et rosés issus des cépages principaux.

A.O.C Mâcon- Villages Primeur, A.O.C Mâcon- Villages Nouveau
Les vins A.O.C "Mâcon-Villages" produits complétés par ces mentions sont uniquement des vins tranquilles blancs de cépage chardonnay.

Les vins susceptibles de bénéficier de la mention « primeur » ou « nouveau » sont exclusivement issus des raisins récoltés la même année.



Types de vins produits

Vins rouges -Vins rosés -Vins blancs secs -



Caractéristiques des vins

Titre alcoométrique volumique acquis (nouveau)* :
VinsMinimum en % vol.Maximum en % vol.
A.O.C Mâcon rouges et rosés et blancs 10 % 13 %
A.O.C Mâcon blancs 10 % 12,50 %
AOC Mâcon + dénomination géographique rouges et rosés 10,50 % 13,50 %
AOC Mâcon + dénomination géographique blancs 11 % 13.50 %
AOC Mâcon-Villages blancs 10,50 % 13 %


Teneur en sucres résiduels des vins* :

- La teneur maximale en sucres fermentescibles (glucose + fructose) doit être inférieure à 3 grammes par litre pour les vins blancs et pour les vins rosés  et inférieure à 2 grammes par litre pour les vins rouges.



Potentiel de garde : Mâcon rouge : 3 ans - Mâcon blanc : 4 ans -

Température de service : Mâcon rouge : 14 à 15 °C. - Mâcon blanc : 10 à 12 °C - Mâcon rosé: 11 à 12 °C

Caractère des vins :
 

Les vins produits sous l'A.O.C Mâcon sont des vins tranquilles blancs, rouges et rosés élaborés à partir des cépages principaux gamay et pinot noir pour les vins rouges et rosés, et chardonnay pour les vins blancs.

Mâcon blancs
Les vins ont une robe jaune vert, ils sont fins, frais, gouleyants, secs, fruités, aromatiques avec au nez des arômes d’amandes et de noisettes, d'acacia, de chèvrefeuille,d'agrumes (pamplemousse, mandarine).

Mâcon rouges :
Les vins ont une robe rouge cerise à rubis foncé avec des reflets violacés, ils sont gouleyants, fruités, puissants, ronds en bouche avec des arômes de petits fruits rouges, de cassis, de framboise.

Mâcon rosés
Ce sont des vins rosés frais, gouleyants et fruités

Mâcon-Villages  
Les vins produits sous l'A.O.C Mâcon-Villages sont uniquement des vins tranquilles blancs  élaborés à partir de cépage chardonnay. Ce sont des vins blancs avec une robe jaune vert, ronds, puissants, ils présentent au nez des arômes de fleurs blanches et de fruits frais, et avec le temps, des notes de sous-bois, de noisette, de miel et de pain grillé.

Mâcon + dénomination géographique

La diversité des situations viticoles et des terroirs a amené a précisé l'usage de l’indication du nom de la commune de provenance des raisins. Pour les vins blancs 26 dénominations géographiques complémentaires caractérisent  les vins blancs produits et 20 dénominations géographiques complémentaires différencient les vins rouges et rosés.

Une grande diversité de vins

Les vins A.OC Mâcon et A.O.C Mâcon-Villages présentent des nuances selon la topographie, la situation bas de pente, haut de pente, expositions variées, et la nature des sols qui peuvent être calcaires, marneux, pierreux, limoneux, acides, superficiels ou profonds...

Par exemple:

Les meilleurs Mâcon rouges sont issus de raisins récoltés sur des parcelles situées sur des coteaux bien exposés, constitués de sols acides développés sur un socle d'origine granitique.

Les meilleurs Mâcon blancs sont issus de raisins récoltés sur des parcelles aux sols argilo-limoneux et situées sur des pentes marneuses ou aux pieds des coteaux.  

Les meilleurs Mâcon-Villages sont issus de raisins récoltés sur les coteaux les mieux exposés, sur des sols issus des calcaires durs du Jurassique ainsi que sur des sols à substrat marneux plus ou moins recouverts d’éboulis calcaires.

L’usage d’une dénomination géographique complémentaire est utilisé pour valoriser les vins produits sur le terroir d'une commune ou de plusieurs communes regroupées. (voir rubrique dénomination plus haut)



Mets et vins :
 

Mâcon rouge : charcuteries,terrines, viandes rouges grillées, viandes blanches, fromages.

Mâcon rosé : charcuteries, couscous, tajines et taboulés.

Mâcon blanc :  Apéritif, coquillages, crustacés, poissons, poulet à la crème, veau à la crème, fromages de chèvre.



Aire de production

 A.O.C Mâcon

- La récolte des raisins, la vinification et l’élaboration des vins sont assurées sur le territoire des
communes suivantes du département de Saône-et-Loire : Ameugny, Azé, Berzé-la-Ville, Berzé-le-
Châtel, Bissy-la-Mâconnaise, Bissy-sous-Uxelles, Blanot, Bonnay, Boyer, Bray, Bresse-sur-Grosne,
Burgy, Burnand, Bussières, Chaintré, Champagny-sous-Uxelles, Chânes, Chapaize, La Chapelle-sous-
Brancion, Charbonnières, Chardonnay, Charnay-lès-Mâcon, Chasselas, Château, Chevagny-lès-
Chevrières, Chissey-lès-Mâcon, Clessé, Cortambert, Cortevaix, Crèches-sur-Saône, Cruzille, Curtilsous-
Burnand, Davayé, Donzy-le-National, Etrigny, Farges-lès-Mâcon, Fleurville, Fuissé, Grevilly,
Hurigny, Igè, Jalogny, Jugy, Lacrost, Laives, Laizé, Leynes, Lournand, Lugny, Mâcon, Malay,
Mancey, Martailly-lès-Brancion, Massy, Milly-Lamartine, Montbellet, Montceaux-Ragny, Nanton,
Ozenay, Péronne, Pierreclos, Plottes, Préty, Prissé, La Roche-Vineuse, Royer, Saint-Albain, Saint-
Gengoux-de-Scissé, Saint-Gengoux-le-National, Saint-Martin-Belle-Roche, Saint-Maurice-de-
Satonnay, Saint-Vérand, Saint-Ythaire, La Salle, Salornay-sur-Guye, Savigny-sur-Grosne, Senneceyle-
Grand, Senozan, Serrières, Sigy-le-Châtel, Sologny, Solutré-Pouilly, Tournus, Uchizy, Vergisson,
Vers, Verzé, Le Villars, La Vineuse, Vinzelles, Viré.

A.O.C Mâcon-Villages

- Pour la mention « Villages », la récolte des raisins, la vinification et l’élaboration des vins sont
assurées sur le territoire des communes suivantes du département de Saône-et-Loire : Ameugny, Azé,
Berzé-la-Ville, Berzé-le-Châtel, Bissy-la-Mâconnaise, Bissy-sous-Uxelles, Blanot, Bonnay, Boyer,
Bray, Bresse-sur-Grosne, Burgy, Burnand, Bussières, Chaintré, Champagny-sous-Uxelles, Chânes,
Chapaize, La Chapelle-sous-Brancion, Charbonnières, Chardonnay, Charnay-lès-Mâcon, Chasselas,
Chevagny-les-Chevrières, Chissey-lès-Mâcon, Clessé, Cortambert, Cortevaix, Crèches-sur-Saône,
Cruzille, Curtil-sous-Burnand, Davayé, Etrigny, Farges-lès-Mâcon, Fuissé, Grevilly, Hurigny, Igè,
Jugy, Laives, Laizé, Leynes, Lournand, Lugny, Mâcon, Malay, Mancey, Martailly-lès-Brancion,
Massy, Milly-Lamartine, Montbellet, Montceaux-Ragny, Ozenay, Péronne, Pierreclos, Plottes, Prissé,
La Roche-Vineuse, Royer, Saint-Albain, Saint-Gengoux-de-Scissé, Saint-Gengoux-le-National, Saint-
Martin-Belle-Roche, Saint-Maurice-de-Satonnay, Saint-Vérand, Saint-Ythaire, La Salle, Savigny-sur-
Grosne, Sennecey-le-Grand, Senozan, Sologny, Solutré-Pouilly, Tournus, Uchizy, Vergisson, Vers,
Verzé, La Vineuse, Vinzelles, Viré.

A.O.C Mâcon + dénomination géographique complémentaire

- Pour les vins susceptibles de bénéficier d’une dénomination géographique complémentaire, l’aire géographique de production pour la récolte des raisins, la vinification et l’élaboration des vins est constituée par le territoire des communes du département de Saône-et-Loire définies dans le cahier des charges de l'appellation pour la dénomination géographique complémentaire considérée.  

(Exemple ci-dessous pour les dénominations géographiques complémentaires: "Davayé" et "Bray".

DÉNOMINATIONS GÉOGRAPHIQUES
COMPLÉMENTAIRES

Commune(s)  de production

A.O.C Mâcon-Davayé

Davayé

A.O.C Mâcon-Bray

Blanot, Bray, Chissey-lès-Mâcon, Cortambert



Paysage viticole

Située en Bourgogne méridionale, dans le prolongement du vignoble de la Côte Chalonnaise, la zone géographique de l’appellation d’origine contrôlée « Mâcon » s’étend sur le département de Saône-et-Loire sur une bande de 50 km de long allant de  la commune de Sennecey-Le-Grand au nord  à au-delà de la ville de  Mâcon au sud et de 15 km de large comprise entre la vallée de la Saône à l’est et la vallée de la Grosne à l’ouest. Les monts du Beaujolais et  le vignoble du Beaujolais marquent la limite sud de la zone géographique de l’appellation.

Le paysage est marqué par une succession de chaînons monoclinaux, c'est-à-dire non plissés,  parallèles entre-eux, de direction nord-nord-est/sud-sud-ouest, séparés les uns des autres par des vallons et des vallées et découpés longitudinalement par l’érosion et le réseau hydrographique en collines. L’altitude des sommets des chainons atteint environ 500 m (mont Saint-Romain 525 m, …).  Cet ensemble de reliefs constitue ce que l’on appelle les monts du Mâconnais.

Le vignoble couvre une superficie importante, mais semble éparpillé dans le  nord de la zone géographique qui laisse une part importante à La polyculture et à l’élevage. La vigne s’étale à une altitude qui varie entre 225 et  400 m sur les versants plus ou moins pentus des différentes collines aux sommets boisés, qui constituent les monts du Maconnais. La partie sud de l’aire géographique de l’appellation concentre le vignoble des appellations communales autour des sites remarquables que sont:  la Roche de Solutré et la Roche de Vergisson.

L’aire d’appellation concerne le territoire de 91 communes, parmi lesquelles, 80 constituent la zone géographique des vins bénéficiant de la mention « Villages ».

Solutré-Pouilly - Paysage vallonné en montant vers la Roche de Solutré - © M.CRIVELLARO

Solutré-Pouilly - Paysage vallonné en montant vers la Roche de Solutré.

Solutré-Pouilly - Le vignoble au pied de la Roche de Solutré - © M.CRIVELLARO

Solutré-Pouilly - Le vignoble au pied de la Roche de Solutré.



Climat

Climat océanique à tendance méridionale, Les étés sont chauds et bien ensoleillés. Les précipitations sont bien réparties au cours de l’année. Les monts du Charollais, à l’ouest, protègent, en partie, la zone géographique, des influences humides océaniques.

Géologie - Pédologie

Le relief de la zone géographique présente un pendage vers l'est du à l'effondrement de la plaine de la Bresse. Les formations en place qui composent les chainons lorsque la série est complète se succèdent d'ouest en est de la façon suivante: granites ou schistes paléozoïque, puis couches triasiques qui forment une zone de dépression, couches jurassiques qui forment les sommets et les versants en pente douce à l'est et  formations détritiques cénozoïques et quaternaires dans les dépressions.

La diversité des formations qui se succèdent d’ouest  a engendré une grande variété de sols et de terroirs.

Le sous-sol

Les différentes formations qui constituent le sous-sol de la zone géographique

  •  Formations cénozoïques et quaternaires
    Ce sont des formations détritiques (argiles, colluvions, éboulis calcaires, sables, limons, ) provenant de l'érosion des reliefs et charriés par les eaux de ruissellement et les rivières . Elles recouvrent l'ensemble de la couverture, les vallées et les dépressions. 
  •  Formations mésozoïques
    Le sous-sol est composé principalement de calcaires  et de marnes déposés au cours des transgressions marines du Jurassique sur le socle hercynien.  Lorsque la mer était profonde des argiles et des marnes se sont déposées. Dans les mers peu profondes se sont déposés des coraux et dans les profondeurs moyennes des calcaires.
  •  Formations triasiques
    Au Trias, les formations détritiques (sables , argiles) ont déposés les grès triasiques.
  •  Formations paléozoïques
    Le socle hercynien cristallin (roches volcaniques, granites, métamorphiques) a été porté à l'affleurement dans les endroits très érodés à l'ouest et au sud.

Les types de sols

Les sols sont constitués par le substrat du sous-sol, altéré sur place et par les matériaux détritiques: calcaires, argiles, sables arrachés et charriés des hauteurs vers le bas des versants.

Selon les substrats en place, on trouve :

  • Des sols marno-calcaires et argilo-calcaires couverts d'éboulis calcaires - Ils proviennent de l'altération des couches sédimentaires du Jurassique. Ils sont peu épais. Ils forment les sols des versants exposés à l'est. C'est la formation principale dans le vignoble.
  • Des sols argilo-siliceux sur substrat granitique et volcanique provenant de la décomposition et de l'altération du socle ancien. Ce type de sol est présent au sud, à proximité du Beaujolais et  localement.
  • des sols limoneux au bas de coteaux et sur les formations marneuses.

(Voir également le vignoble du Mâconnais rubrique Géologie - Pédologie  du Mâconnais)

Les sols qui portent les vignobles  (Extraits du cahier des charges de l'appellation)

Expositions variées, sols calcaires ou acides, très pierreux ou au contraire limoneux, superficiels ou profonds, engendrent des encépagements communaux différents.

Vins rouges
Les  vignes destinées à la production de vins rouges occupent des coteaux d’expositions diverses sur des  substrats, aussi bien siliceux que calcaires.  Les vins rouges expriment tout leur potentiel, fait de fraîcheur aromatique, de fruité et de puissance, lorsqu’ils sont issus de parcelles situées sur les coteaux, aux sols issus du socle granitique, bien exposées. Les plantations du cépage gamay N sont  préférentiellement localisées sur les parcelles présentant des sols acides, sur les franges granitiques des « chaînons » occidentaux et aux confins méridionaux de la zone géographique, près des « Monts du Beaujolais », et au nord, près du «Châlonnais ».  

Vins blancs
Les  vignes destinées à la production de vins blancs sont implantées sur des substrats calcaires. Les vins blancs acquièrent fraîcheur aromatique et équilibre, des parcelles implantées principalement sur les pentes marneuses ou aux pieds des coteaux, avec des sols argilo-limoneux . Le centre et le sud de la zone géographique, principalement plantés en cépage chardonnay B, produisent essentiellement des vins blancs.

Mâcon Villages
Les vins bénéficiant de la mention « Villages » tiennent leur rondeur, leur puissance et leur  capacité de vieillissement de l’implantation des vignes sur les coteaux les mieux exposés, sur des sols issus des calcaires durs du Jurassique ainsi que sur des sols à substrat marneux plus ou moins recouverts d’éboulis calcaires. Le centre et le sud de la zone géographique constitue le noyau historique des vins bénéficiant de la mention « Villages », avec le cépage chardonnay B omniprésent.

 
Davayé - Sol argilo-calcaire constitué par le substrat calcaire du sous-sol altéré sur place - © M.CRIVELLARO

Davayé - Sol argilo-calcaire constitué par le substrat calcaire du sous-sol altéré sur place -



Cépages principaux pour :

Vins blancsVins rougesVins rosés Vins grisVins Doux NaturelsVins mousseux
Chardonnay Pinot noir Pinot noir - - -
- Gamay Gamay - - -


Récolte du raisin

- Les vins proviennent de raisins récoltés à bonne maturité.



Maturité du raisin, richesse minimale en sucre des raisins*

A.O.C "Mâcon"

Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre inférieure à :
  - 171 grammes par litre de moût pour les vins rouges et rosés;
  - 162 grammes par litre de moût pour les vins blancs;

A.O.C "Mâcon" + dénomination géographique complémentaire

Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre inférieure à :
  - 180 grammes par litre de moût pour les vins rouges et rosés;
   - 178 grammes par litre de moût pour les vins blancs;

A.O.C "Mâcon-Villages"

Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre inférieure à :
    - 17o grammes par litre de moût pour les vins blancs;



Rendement de base - Nombre d'hectolitres à l'hectare*

AOC Mâcon

Vins rouges et rosés 

64 hl/ha

Vins blancs

70 hl/ha

AOC Mâcon + dénomination géographique

Vins rouges et rosés  

58 hl/ha

Vins blancs 

66 hl/ha

AOC Mâcon-Villages

Vins blancs

68 hl/ha



Vinification, assemblage, élaboration, élevage des vins

- Les vins sont vinifiés conformément aux usages locaux, loyaux et constants.

- Les vins susceptibles de bénéficier de la mention « primeur » ou « nouveau » sont exclusivement issus des raisins récoltés la même année.



Mise en marché à destination du consommateur,

- Les vins sont mis en marché à destination du consommateur selon les dispositions de l’article D. 645-17 du code rural et de la pêche maritime.

Étiquetage

- Les vins susceptibles de bénéficier de la mention « primeur » ou « nouveau » sont présentés obligatoirement avec l’indication du millésime.
- Le nom de la dénomination géographique complémentaire suit le nom de l’appellation d’origine contrôlée et est inscrit sur les étiquettes en caractères dont les dimensions sont identiques à celles des caractères composant le nom de l’appellation d’origine contrôlée.

- L’étiquetage des vins blancs bénéficiant de l’appellation d’origine contrôlée « Mâcon » suivie d’une dénomination géographique complémentaire ou de l’appellation d’origine contrôlée « Mâcon » suivie de la mention « Villages » peut préciser l’unité géographique plus grande « Vin de Bourgogne ».



Organismes

Union des producteurs des vins Mâcon (UPVM)

520 avenue de Lattre de Tassigny
71000 Mâcon

Tel : 03.85.38.20.86

Président(e) : Monsieur Jérôme CHEVALIER
Contact : Caroline GUYOTAT (Animatrice ) et CAVB : upvm@free.fr et cavb@cavb.fr



Les appellations > Toutes les appellations