Le Vignoble Du Bugey : Appellation Bugey (AOC) (AOP)

Bugey (AOC) (AOP)

Bugey (AOC) (AOP)
Région : Bugey

Sous région : Bugey

Catégorie : AOC - AOP

Decret d'origine : 11 juillet 1958

Type d' appellation : Appellation régionale

Vins produits couleur : Vins rouges - Vins blancs - Vins rosés - Vins mousseux blancs et rosés - Vins pétillants blancs et rosés -

Superficie : 500 ha

Production : 27 000 hl/an dont 60 % de vins mousseux et pétillants et 40 % de vins tranquilles blancs, rouges et rosés avec une majorité de vins blancs.

Particularités : Le vignoble du Bugey est situé au sud du département de l'ain, entre le Jura au nord et la Savoie à l'est.

Jean Antelme BRILLAT-SAVARIN, illustre gastronome français, auteur de la « Physiologie du goût » est né le 2 avril 1755 à Belley. Propriétaire d’un vignoble à Manicle, il ne cessa de promouvoir les vins de la région.



Dénomination - Dénominations géographiques et indications complémentaires

  • Bugey 

Bugey + dénominations géographiques complémentaires
Le nom de l’appellation d’origine contrôlée "Bugey" peut être complété par les dénominations géographiques complémentaires suivantes :« Manicle », « Montagnieu », « Cerdon » pour les vins répondant aux conditions de production fixées pour ces dénominations géographiques dans le cahier des charges de l'appellation.

  •  Bugey Manicle
    La dénomination géographique complémentaire « Manicle » est réservée aux vins tranquilles blancs et rouges.
  •  Bugey Montagnieu
    La dénomination géographique complémentaire « Montagnieu » est réservée aux vins tranquilles rouges et aux vins mousseux ou pétillants blancs.
  •  Bugey Cerdon
    La dénomination géographique complémentaire « Cerdon » est réservée aux vins mousseux rosés de type aromatique.  
  • Bugey + indications complémentaires
    Le nom de l’appellation d’origine contrôlée "Bugey" est complété, pour les vins rouges, par l’une des indications suivantes : « Pinot noir », « Gamay », « Mondeuse » , pour les vins répondant aux conditions de production fixées pour ces indications dans le cahier des charges de l'appellation.
     
    • Bugey Pinot noir,
    • Bugey Gamay,
    • Bugey Mondeuse


Mention

Bugey Cerdon Méthode Ancestrale
Le nom de l’appellation d’origine contrôlée "Bugey", complété par la dénomination géographique complémentaire « Cerdon », est complété par la mention « méthode ancestrale » pour les vins répondant aux conditions de production fixées pour cette mention dans le cahier des charges de l'appellation.



Types de vins produits

Vins tranquilles blancs, rouges ou rosés - Vins mousseux blancs et rosés - Vins pétillants blancs et rosés -



Caractéristiques des vins

Titre alcoométrique volumique acquis (nouveau)* :
VinsMinimum en % vol.Maximum en % vol.
« Bugey » vins blancs et rosés 12,5
« Bugey » vins rouges issus du cépage gamay ou pinot noir 12,5
« Bugey » vins rouges issus du cépage mondeuse 12
« Bugey » vins de base destinés à la production de vins pétillants et mousseux blancs et rosés selon les cépages 11.5 ou12
« Bugey » "Manicle" vins blancs et rouges 13
« Bugey » « Montagnieu » vins rouges 12.5
« Bugey »« Montagnieu » vins mousseux ou pétillants blancs 12
« Bugey » « Cerdon » vins mousseux rosés de type aromatique 11.5
« Bugey » « Cerdon » « méthode ancestrale » 6.5 7 à 9


Teneur en sucres résiduels des vins* :
  • Les lots de vin prêts à être commercialisés en vrac ou conditionnés présentent une teneur en sucres fermentescibles (glucose et fructose) :
    - inférieure ou égale à 2 grammes par litre pour les vins rouges,
    - inférieure ou égale à la teneur en acidité totale exprimée en grammes par litre d’acidité tartrique plus 2 dans la limite de 6 grammes de sucres fermentescibles par litre pour les vins blancs
    - et de 5 grammes de sucres fermentescibles par litre pour les vins rosés.
  • Les vins mousseux susceptibles de bénéficier de la dénomination géographique complémentaire «Cerdon » complétée par la mention « méthode ancestrale » présentent : une teneur en sucres fermentescibles comprise entre 22 grammes par litre et 80 grammes par litre.


Potentiel de garde : 3 ans

Température de service : 10 à 12°C

Caractère des vins :

Vins blancs: ils sont secs, légers, nerveux, parfumés. Le cépage chardonnay est le cépage principal. Le terroir de Manicle offre des vins blancs particuliers.

Vins rouges : vins obligatoirement issus d’un seul cépage, ils sont élaborés à partir des cépages gamay, mondeuse ou pinot noir. Les vins de cépage gamay sont fruités et légers ,  les vins de cépage mondeuse sont tanniques avec des notes de fruits noirs,  les vins de cépage  pinot noir sont légers et aromatiques. Les terroirs de Manicle et Montagnieu offrent des vins particuliers.

Vins rosés : ce sont des vins légers et fruités.

Vins mousseux et pétillants : Ils sont blancs ou rosés avec des notes florales. Ils sont obtenus par seconde fermentation en bouteille avec adjonction d’une liqueur de tirage et une durée minimale d’élevage sur lies fines de 9 mois.
- Les vins effervescents de Cerdon sont des vins mousseux rosés demi-secs, aromatiques avec des arômes de fruits rouges, la mousse est fine, le titre alcoométrique acquis est de 7 % à 9 %.vol , la teneur en sucres fermentescibles est comprise entre 22 grammes par litre et 80 grammes par litre. Ils sont obligatoirement présentés avec la mention « méthode ancestrale »: procédé consistant à ralentir, puis stopper, la fermentation alcoolique par le froid, tout en conservant une quantité importante de sucres fermentescibles. Le moût, partiellement fermenté, est ensuite mis en bouteille, dans laquelle il poursuit sa fermentation pendant au moins 2 mois. 
-Les vins effervescents de « Montagnieu », sont des vins blancs mousseux ou pétillants aromatiques et souples. Ils sont élaborés à partir d’assemblages de moûts issus de raisins blancs et de raisins noirs Ils sont obtenus par seconde fermentation en bouteille avec une durée minimale d’élevage sur lies fines de 12 mois.



Mets et vins :

Vins blancs : viandes blanches, fromages

Vins rouges : viandes rouges, viandes blanches, fromages

Vins rosés :apéritif, charcuteries, grillades.

Vins mousseux et pétillants : apéritif, dessert.



Aire de production

La récolte des raisins, la vinification et l’élaboration des vins tranquilles, la récolte des raisins, la vinification, l’élaboration, l’élevage et le conditionnement des vins mousseux et pétillants, sont assurés sur le territoire des communes suivantes du département de l’Ain : L’Abergement-de-Varey, Ambérieu-en-Bugey, Ambléon, Andert-et-Condon, Anglefort, Arbignieu, Argis, Artemare, Belley, Belmont, Bénonces, Béon, Bohas-Meyriat-Rignat, Bolozon, Boyeux-Saint-Jérôme, Brens, Briord, Cerdon, Ceyzériat, Ceyzérieu, Chanay, Chavornay, Chazey-Bons, Cheignieu-la-Balme, Contrevoz, Conzieu, Cressin-Rochefort, Culoz, Cuzieu, Flaxieu, Groslée, Izieu, Journans, Jujurieux, Lagnieu, Lavours, Lhuis, Magnieu, Marignieu, Massignieu-de-Rives, Mérignat, Montagnieu, Nattages, Parves, Peyrieu, Pollieu, Poncin, Pugieu, Rossillon, Saint-Alban, Saint-Benoît, Saint-Germain-les-Paroisses, Saint-Champ, Saint-Jean-le-Vieux, Saint-Martin-de-Bavel, Saint-Martin-du-Mont, Saint-Sorlin-en-Bugey, Seillonnaz, Talissieu, Torcieu, Tossiat, Vaux-en-Bugey, Vieu, Villebois, Virieu-le-Grand, Virignin et Vongnes.

- Pour la dénomination géographique complémentaire « Manicle », la récolte des raisins, la vinification et l’élaboration des vins sont assurées sur le territoire des communes suivantes du département de l’Ain : Cheignieu-la-Balme et Pugieu.

-Pour la dénomination géographique complémentaire « Montagnieu », la récolte des raisins, la vinification et l’élaboration des vins tranquilles, la récolte des raisins, la vinification, l’élaboration, l’élevage et le conditionnement des vins mousseux et pétillants, sont assurés sur le territoire des communes suivantes du département de l’Ain: Briord, Montagnieu et Seillonnaz.

-Pour la dénomination géographique complémentaire « Cerdon », la récolte des raisins, la vinification, l’élaboration, l’élevage et le conditionnement des vins mousseux sont assurés sur le territoire des communes suivantes du département de l’Ain : L’Abergement-de-Varey, Bohas-Meyriat-Rignat, Boyeux-Saint-Jérôme, Cerdon, Jujurieux, Mérignat, Poncin, Saint-Alban, Saint-Jean-le-Vieux, Saint-Martin-du-Mont. 

  



Paysage viticole

Dans un paysage de petites montagnes accidentées recouvertes de forêts et de prairies, le vignoble dispersé en îlots occupe la base des versants pentus les mieux exposés des chaînons méridionaux du Massif du Jura dont l’altitude grimpe très vite à 1000 mètres. Il est implanté à une altitude qui varie entre 200 et 550 mètres. Dans la région de Belley, il s’éparpille des contreforts de la montagne du Grand Colombier jusqu’aux collines qui bordent la rive droite du Rhône.

La zone géographique de l’appellation « Bugey » concerne  le territoire de 67 communes situées à la périphérie de la partie sud-est du département de l'Ain. Les villes principales sont Belley, Culoz et Ambérieu-en-Bugey.

L’aire d’appellation « Bugey » est délimitée :
- Au nord et au nord-est par le Massif du Jura
- A l’ouest, par le cours de l’Ain ; entre la commune de  Poncin et la commune de Lagnieu.
- Au sud  entre la commune de Lagnieu  et  la commune de Seyssel  par la  boucle du Rhône,  qui remonte vers Bellegarde et le lac Léman. Le Rhône sépare le vignoble de Bugey du vignoble de Savoie.

Les formations géologiques hétérogènes, les reliefs accidentés aux expositions multiples, les cépages variés adaptés aux terroirs, déterminent des secteurs géographiques représentatifs des vins  produits sur ces terroirs. La dénomination géographique de ces secteurs pourra compléter le nom de l'appellation "Bugey".

On distingue du nord au sud :

  • Le secteur du vignoble de "Cerdon" : Le vignoble est implanté à une altitude qui varie entre 300 et 550 m sur des versants à fortes pentes. Les  sols d'origine jurassique sont  marno-calcaires. On y produit des vins mousseux rosés de type aromatique élaborés selon la « méthode ancestrale ».
    Cerdon - Vue générale des vignes implantées sur les chaînons jurassiques du Massif du Jura - © M.CRIVELLARO
    Cerdon - Vue générale des vignes implantées sur les chaînons jurassiques du Massif du Jura.
  • Le secteur de du vignoble de « Manicle » : les parcelles sont abritées en contrebas d’une falaise calcaire, sur des pentes fortement inclinées, avec des sols issus d’éboulis calcaires,
    Cheigneu-la-Balme - Vignoble de Bugey "Manicle", Brillat-Savarin y possédait des vignes - © M.CRIVELLARO
    Cheigneu-la-Balme - Vignoble de Bugey "Manicle", Brillat-Savarin y possédait des vignes.
  • Le secteur du vignoble de « Montagnieu » :le vignoble installé sur des pentes abruptes domine la rive droite du Rhône. Les  sols sont argilo-calcaires et peu profonds
    Montagnieu - Les vignes surplombent la rive droite du Rhône. 80 % des vins produits sont effervescents - © M.CRIVELLARO
    Montagnieu - Les vignes surplombent la rive droite du Rhône. 80 % des vins produits sont effervescents.


Climat

Climat océanique, précipitations annuelles abondantes (1100 millimètres à 1300 millimètres) avec des influences méridionales et continentales, étés chauds, hivers froids.

Géologie - Pédologie

Le vignoble du Bugey est implanté sur  la pointe méridionale du Massif du Jura.   La géologie du Bugey  est identique à celle du Massif du Jura. Elle  résulte du plissement et du glissement, à l'ère Tertiaire pendant le soulèvement alpin, des couches de sédiments triasiques, jurassiques et crétacés déposés par les mers au Mésozoïque à l’emplacement actuel du Jura. 

Au Miocène, les zones de dépression (appelées aujourd'hui sillons molassiques) formées à l'est et au sud du Massif du  Jura vont se remplir de grandes quantités de matériaux alluvionnaires détritiques: sables, graviers et argiles, arrachés par l’érosion aux massifs environnants. Ces matériaux au fil du temps se sont consolidés en conglomérats et en grès à ciment argilo-calcaire, donnant les formations molassiques, qui caractérisent les sillons molassiques.

Au Quaternaire, les glaciers alpins recouvrent la région,  déposent des moraines  et forment des terrasses alluviales le long des fleuves.

Au cours des différentes périodes géologiques, les terrains sont plissés, faillés, érodés, entaillés par les rivières. Le relief  montagneux accidenté aux vallées étroites de la région du Bugey se façonne.

(Voir  géologie du massif du Jura)

Le sous-sol

Le sous-sol  des vignobles est principalement constitué  de couches de marnes et de calcaires datant du Trias, du Lias et du Crétacé. A l’est et au sud de l’aire d’appellation "Bugey", les vignobles  reposent sur des sous-sols variés: moraines glaciaires (collines morainiques du bassin de Belley),   graves sur les terrasses alluviales ou formations molassiques par endroits.

Les Sols

Très dispersés sur une vaste région, les vignobles sont plantés sur des sols calcaires constitués soit d'éboulis au pied des falaises et sur les collines,  soit de matériaux détritiques glaciaires argileux et graveleux.
Les types de sols sont les suivants :
    - Sur les formations de marnes et de calcaires du Mésozoïque, les sols sont calcaires ou argilo-calcaires,  avec des éboulis calcaires en bas de versant des falaises.
    - Sur les formations quaternaires (terrasses alluviales et moraines) les sols sont argileux et graveleux.
   - Sur les formations molassiques, les sols sont argilo-siliceux.

Cerdon - Sols marno-calcaires, pierrailles de roches en place et éboulis arrachés par l'érosion aux falaises environnantes - © M.CRIVELLARO

Cerdon - Sols marno-calcaires, recouverts de pierres provenant de la dégradation de la roche en place et d'éboulis arrachés par l'érosion aux falaises environnantes.



Cépages principaux pour :

Vins blancsVins rougesVins rosés Vins grisVins Doux NaturelsVins mousseux
Chardonnay. Gamay, Gamay, - - Chardonnay,
- Pinot noir. Pinot noir. - - Jacquère,
- Mondeuse noire, - - - Molette,
Gamay,
Pinot noir.


Cépages accessoires pour :

Vins blancsVins rougesVins rosésVins grisVins Doux NaturelsVins mousseux
Aligoté, - Mondeuse, - - Aligoté,
Altesse, - Pinot gris, - - Altesse,
Jacquère, - Poulsard. - - Gamay,
Mondeuse, Mondeuse blanche et noire,
Pinot gris. Pinot gris,
Pinot noir.
Poulsard.


Régles d’encépagement*

AOC « Bugey »
- Vins blancs: La proportion du cépage principal est supérieure ou égale à 70 % de l’encépagement.
- Vins rosés : La proportion des cépages principaux, ensemble ou séparément, est supérieure ou égale à 70 % de l’encépagement.
- Vins mousseux ou pétillants blancs : La proportion des cépages principaux, ensemble ou séparément, est supérieure ou égale à 70 % de l’encépagement
- Vins mousseux ou pétillants rosés : La proportion des cépages principaux, ensemble ou séparément, est supérieure ou égale à 70 % de l’encépagement.

AOC « Bugey Montagnieu »

- Vins mousseux ou pétillants blancs : La proportion des cépages principaux, ensemble ou séparément, est supérieure ou égale à 70 % de l’encépagement.

 
 



Récolte du raisin

Les vins proviennent de raisins récoltés à bonne maturité.

Les vins mousseux ou pétillants susceptibles de bénéficier de la dénomination géographique complémentaire «Montagnieu » sont issus de raisins récoltés manuellement.



Maturité du raisin, richesse minimale en sucre des raisins*

AOC « Bugey » 
Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre inférieure à :
- 153 grammes par litre de moût pour les vins blancs et les vins rosés.
- 162 grammes par litre de moût pour les vins rouges issus du cépage gamay ou pinot noir.
- 153 grammes par litre de moût pour les vins rouges issus du cépage mondeuse.
- 144 grammes par litre de moût pour les vins de base destinés à la production de vins pétillants et mousseux blancs et rosés.

 AOC « Bugey Manicle" 
Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre inférieure à :
- 162 grammes par litre de moût pour les vins blancs.
- 171 grammes par litre de moût pour les vins rouges.

AOC « Bugey Montagnieu" Maturité du raisin
Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre inférieure à :
 -162 grammes par litre de moût pour les vins rouges.
 -144 grammes par litre de moût pour les vins mousseux ou pétillants blancs. 

AOC « Bugey Cerdon" 
Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre inférieure à :
 - 136 grammes par litre de moût pour les vins mousseux rosés de type aromatique.



Rendement de base - Nombre d'hectolitres à l'hectare*

AOC « Bugey » :
 - vins blancs 67 hl/ha,
 - vins rouges issus du cépage gamay 60 hl/ha,
 - vins rouges issus des cépages mondeuse ou pinot noir 58 hl/ha,
 - vins rosés 65 hl/ha,
- vins mousseux ou pétillants blancs et rosés 71 hl/ha

AOC « Bugey Montagnieu» :
 - vins rouges 53 hl/ha;
- vins mousseux ou pétillants blancs 71 hl/ha

AOC « Bugey Manicle" :
 - vins blancs 63 hl/ha
- vins rouges 53 hl/ha

AOC « Bugey Cerdon» :
- vins mousseux rosés de type aromatique 71 hl/ha.



Vinification, assemblage, élaboration, élevage des vins

Les vins sont vinifiés conformément aux usages locaux, loyaux et constants.

Assemblage des cépages

- Les vins tranquilles rouges sont issus obligatoirement d’un seul cépage.
- Les vins tranquilles blancs et rosés et les vins mousseux ou pétillants proviennent de l’assemblage de raisins ou de vins selon les dispositions fixées pour les règles de proportion à l’exploitation.
- Les vins susceptibles de bénéficier de la dénomination géographique complémentaire « Cerdon » complétée par la mention « méthode ancestrale » ne peuvent être issus du seul cépage poulsard.

Dispositions particulières selon le type de vins

- Vins mousseux ou pétillants élaborés par seconde fermentation en bouteille.
La durée de conservation sur lies des vins mousseux ou pétillants ne peut être inférieure à 9 mois.

- Vins mousseux ou pétillants élaborés par seconde fermentation en bouteille susceptibles de bénéficier de la dénomination géographique complémentaire « Montagnieu »
La durée de conservation sur lies des vins mousseux ou pétillants ne peut être inférieure à 12 mois.

- Vins mousseux susceptibles de bénéficier de la dénomination géographique complémentaire «Cerdon » complétée par la mention « méthode ancestrale »
Les vins mousseux sont élaborés à partir d’un moût partiellement fermenté présentant lors du tirage en bouteille une teneur en sucres fermentescibles (glucose et fructose) supérieure ou égale à 40 grammes par litre.
La fermentation est maîtrisée grâce à l’utilisation du froid et à l’élimination d’une partie de la population levurienne.
L’ajout d’une liqueur de tirage est interdit.
Le délai de conservation en bouteilles sur lies ne peut être inférieur à 2 mois.
L’emploi d’une liqueur d’expédition est interdit.
Le dépôt peut être éliminé :
- soit par dégorgement ;
- soit par filtration isobarométrique dite « de bouteille à bouteille » ;
- soit par transvasement dans un récipient d’unification et filtration isobarométrique. Dans le récipient d’unification, les vins ne peuvent séjourner dans le récipient plus de huit jours à une température qui ne doit pas dépasser 4°C. Le récipient est muni d’un dispositif permettant le contrôle de la température.



Mise en marché à destination du consommateur,

  • Les vins tranquilles sont mis en marché à destination du consommateur selon les dispositions de l’article D. 645-17 du code rural et de la pêche maritime.
  • Les vins mousseux et pétillants ne peuvent être mis en marché à destination du consommateur qu’à l’issue d’une période d’élevage de 9 mois minimum à compter de la date de tirage.
  • Les vins mousseux ou pétillants bénéficiant de la dénomination géographique complémentaire « Montagnieu » ne peuvent être mis en marché à destination du consommateur qu’à l’issue d’une période d’élevage de 12 mois minimum à compter de la date de tirage.
  • Les vins mousseux bénéficiant de la dénomination géographique complémentaire « Cerdon » complétée par la mention « méthode ancestrale » ne peuvent être mis en marché à destination du consommateur qu’à l’issue de la période de 2 mois de conservation en bouteilles sur lies.


Organismes

Syndicat des vins du Bugey

Bd du 133ème Régiment d'Infanterie
01300 Belley

Tel : 04.79.42.20.94
Fax : 04.79.81.55.10

Président(e) : Monsieur Eric Angelot
Contact : Sandrine BARTOLINI vinsdubugey@pcassistance01.fr



Définition des mots suivis de *

 Les mots ou phrases suivis de (*) sont définis dans la rubrique dictionnaire. (voir dictionnaire)



Les appellations > Toutes les appellations

A découvrir aussi :