Côte De Beaune : Appellation Bâtard-Montrachet (A.O.C)

Bâtard-Montrachet (A.O.C)

Bâtard-Montrachet (A.O.C)
Région : Bourgogne

Sous région : Côte de Beaune

Catégorie : AOC - AOP

Decret d'origine : 31 juillet 1937

Type d' appellation : Appellation Grand Cru

Vins produits couleur : Vins blancs -

Superficie : 11 ha

Production : 475 hl/an



Dénomination - Dénominations géographiques et indications complémentaires

  • Bâtard-Montrachet
  • Bâtard-Montrachet grand cru   

 
 



Mention ancien

- Grand Cru
Le nom de l’appellation d’origine contrôlée peut être suivi de la mention « grand cru ».

Types de vins produits

Vins blancs secs -



Caractéristiques des vins

Titre alcoométrique volumique acquis* :
minimummaximum
11.5 %/vol - 14,5 %/vol -


Teneur en sucres résiduels : La teneur maximale en sucres fermentescibles (glucose + fructose) doit être inférieure à 3 grammes par litre pour les vins blancs.

Potentiel de garde : Vins blancs :12 à 15 ans

Température de service : Vins blancs : 12 à 14 °C

Caractère des vins :

Caractères généraux des vins :

Vins blancs : couleur jaune or,  fins, ronds, charpentés, arômes  riches et complexes rappelant l’amande, la noisette et le miel, longs en bouche. 



Mets et vins :

Vins blancs : homard, crustacés, poissons poches, poularde.



Aire de production

 La récolte des raisins, la vinification, l’élaboration et l’élevage des vins sont assurés sur le territoire des communes suivantes du département de la Côte-d’Or : Chassagne-Montrachet et Puligny-Montrachet.



Paysage viticole

A cheval sur les communes de Chassagne-Montrachet et Puligny-Montrachet , le vignoble de Bâtard-Montrachet  est implanté juste au dessus du Montrachet, à mi-coteau du front de Côte, à une altitude d'environ 250 m. Le substrat est composé de calcaires du Bathonien du Jurassique moyen.  
Une douzaine de propriétaires se partagent l'appellation.



Climat

Océanique frais, perturbé par des influences continentales ou méridionales.

Géologie - Pédologie

Sous-sol

Dans la Côte de Beaune de Ladoix-Serrigny jusqu’à Cheilly-Les-Maranges, le vignoble est implanté sur des sols du Jurassique supérieur et moyen organisés autour du synclinal de Volnay. La Côte-de-Beaune commence à Ladoix-Serrigny avec la Montagne de Corton, où apparaît le Jurassique supérieur. Au sud de Volnay, la tendance s'inverse, les couches géologiques commencent à se relever et  le Jurassique moyen réapparait progressivement. La direction générale de la Côte est nord-est/sud-ouest.

Selon notre situation dans le vignoble, on trouve alternativement de haut en bas du versant organisées autour de cette ondulation anticlinale-synclinale les couches géologiques suivantes mises à l'affleurement par l'érosion :

  • Les calcaires durs de l’Oxfordien* supérieur (couverts de forêts, ils forment le sommet de la Côte).
  • Les calcaires marneux, tendres de l’Oxfordien* moyen.
  • L’oolithe ferrugineuse du Callovien* Oxfordien*
  • Les calcaires oolithiques de la dalle nacrée dure du Bathonien* supérieur.
  • Le calcaire oolithique blanc du Bathonien* moyen ou calcaire  dur de Comblanchien
  • Calcaire du Bathonien* inférieur  ou  pierre tendre de Premeaux 

*Oxfordien est un étage du Jurassique supérieur . Callovien   et Bathonien sont des étages du Jurassique moyen.

Le sol :

Les sols sur lesquelles sont plantés les vignes sont recouverts d'éboulis calcaires provenant du haut de la Côte, de limons rouges déposés aux époques glaciaires et de roches issues de l'altération des couches géologiques sous-jacentes. Ils sont brun calcaire et pierreux.En haut de versant, les sols sont maigres très calcaires,  ils s’enrichissent en argile en allant vers le bas.

Les affleurements marneux  caractèrisent la Côte de Beaune et ses vins blancs. On distingue trois types de coteaux caractérisques: ceux de la Montagne de Corton, ceux de la Côte des Blancs et ceux de Chassagne , de Santenay et Maranges.

Plusieurs cours d'eau entaillent les marnes et les calcaires de la Côte de Beaune: le Rhoin à Savigny-lès-Beaune, l'Avant-Dheune à Pommard, le ruisseau de Saint-Romain à Meursault et le vallon de Saint-Aubin à Chassagne-Montrachet.

 


Cépages principaux pour :

Vins blancsVins rougesVins rosés Vins grisVins Doux NaturelsVins mousseux
Chardonnay,


Rendement de base

48 hl/ha -

Vinification, assemblage, élaboration, élevage des vins

  • Les vins proviennent de raisins récoltés à bonne maturité.
  •  Maturité du raisin.
    • Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre
    inférieure à 187 grammes par litre de moût.
  • Les vins sont vinifiés conformément aux usages locaux, loyaux et constants.
  • Les vins font l’objet d’un élevage au moins jusqu’au 15 juin de l’année qui suit celle de la récolte.
  • A l’issue de la période d’élevage, les vins sont mis en marché à destination du consommateur à partir du 30 juin de l’année qui suit celle de la récolte.
 


Organismes

 Syndicat de défense des Grands Crus de Chassagne et Puligny

6 place des noyers
21190 Chassagne-Montrachet

Tel : 03.80.21.34.22.

Président(e) : Monsieur Jean-Claude Ramonet
Contact : ramonet.domaine@wanadoo.



Appellations Grand Cru > Toutes les appellations