L'Entre-Deux-Mers : Appellation Entre-deux-Mers (AOC - AOP)

Entre-deux-Mers (AOC - AOP)

Entre-deux-Mers  (AOC - AOP)
Région : Bordeaux

Sous région : Entre deux Mers

Catégorie : AOC - AOP

Decret d'origine : 31 juillet 1937

Type d' appellation : Appellation sous-régionale

Vins produits couleur : Vins blancs -

Superficie : 1500 ha

Production : 90 000 hl

Particularités : Étiquetage : La dénomination géographique « Haut-Benauge » est inscrite immédiatement après le nom de l’appellation d’origine contrôlée en caractères dont les dimensions, aussi bien en hauteur qu’en largeur, ne dépassent pas celles des caractères du nom de l’appellation d’origine contrôlée.





Dénomination - Dénominations géographiques et indications complémentaires

  • Entre-deux-Mers
  • Entre-deux-Mers Haut-Benauge
    Le nom de l’appellation "Entre-deux-Mers" peut être suivi de la dénomination géographique «  Haut-Benauge » pour les vins répondant aux conditions de production fixées pour cette dénomination géographique dans le cahier des charges de l'appellation.

Pour la dénomination géographique " Haut-Benauge ", la récolte des raisins, la vinification et l'élaboration des vins sont assurées sur le territoire des communes suivante du département de la Gironde : Arbis, Cantois, Escoussans, Gornac, Ladaux, Mourens, Saint-Pierre-de-Bat, Soulignac et Targon.



Types de vins produits

Vins blancs secs -



Caractéristiques des vins

Titre alcoométrique volumique acquis* :
minimummaximum
10.5 %vol 13 %


Teneur en sucres résiduels : Tout lot de vin commercialisé en vrac ou conditionné présente une teneur en sucres fermentescibles (glucose + fructose) inférieure ou égale à 4 grammes par litre.

Teneur en sucres résiduels des vins* :

- Tout lot de vin commercialisé en vrac ou conditionné présente une teneur en sucres fermentescibles
(glucose + fructose) inférieure ou égale à 4 grammes par litre.



Potentiel de garde : 1 à 3 ans

Température de service : 10 à 12°C

Caractère des vins :

Vins blancs secs : robe jaune paille, reflets jaune-vert, amples et ronds, notes aromatiques de fleurs blanches (acacia), fruités aux notes d’agrumes et de fruits exotiques.



Mets et vins :

- Fruits de mer, poissons grillés.



Aire de production

La récolte des raisins, la vinification, et l’élaboration des vins sont assurées sur le territoire des communes suivantes du département de la Gironde, situées entre la Garonne et la Dordogne : Ambarès-et-Lagrave, Arbis, Artigues-près-Bordeaux, Auriolles, Bagas, Baigneaux, Baron, Bellebat, Bellefond, Beychac-et-Caillau, Blasimon, Blésignac, Bonnetan, Bossugan, Branne, Cabara, Cadarsac, Camarsac, Camiac-et-Saint-Denis, Camiran, Cantois, Casseuil, Castelmoron-d’Albret, Castelviel, Caumont, Cazaugitat, Cessac, Civrac-de-Dordogne, Cleyrac, Coirac, Coubeyrac, Courpiac, Cours-de- Monségur, Coutures-sur-Dropt, Créon, Croignon, Cursan, Daignac, Dardenac, Daubèze, Dieulivol, Doulezon, Escoussans, Espiet, Les Esseintes, Faleyras, Fargues-Saint-Hilaire, Flaujagues, Fossés-et- Baleyssac, Frontenac, Génissac, Gironde-sur-Dropt, Gornac, Grézillac, Guillac, Izon, Jugazan, Juillac, La Sauve, Ladaux, Lamothe-Landerron, Landerrouet-sur-Ségur, Lignan-de-Bordeaux, Listrac-de- Durèze, Loubens, Loupes, Lugaignac, Lugasson, Madirac, Martres, Mauriac, Mérignas, Mesterrieux, Mongauzy, Monségur, Montagoudin, Montignac, Montussan, Morizès, Mouliets-et-Villemartin, Moulon, Mourens, Naujan-et-Postiac, Nérigean, Neuffons, Pompignac, Le Pout, Pujols, Le Puy, Rauzan, La Réole, Rimons, Romagne, Roquebrune, Ruch, Sadirac, Saint-Antoine-du-Queyret, Saint- Aubin-de-Branne, Saint-Brice, Saint-Exupéry, Saint-Félix-de-Foncaude, Saint-Ferme, Saint-Genès-de- Lombaud, Saint-Genis-du-Bois, Saint-Germain-du-Puch, Saint-Hilaire-de-la-Noaille, Saint-Hilaire-du- Bois, Saint-Jean-de-Blaignac, Saint-Léon, Saint-Loubès, Saint-Martin-de-Lerm, Saint-Martin-du-Puy, Saint-Michel-de-Lapujade, Saint-Pey-de-Castets, Saint-Pierre-de-Bat, Saint-Quentin-de-Baron, Saint- Sève, Saint-Sulpice-de-Guilleragues, Saint-Sulpice-de-Pommiers, Saint-Sulpice-et-Cameyrac, Saint- Vincent-de-Pertignas, Saint-Vivien-de-Monségur, Sainte-Florence, Sainte-Gemme, Sainte-Radegonde, Salleboeuf, Sauveterre-de-Guyenne, Soulignac, Soussac, Taillecavat, Targon, Tizac-de-Curton et Tresses.



Paysage viticole

L’aire d’appellation d’origine contrôlée « Entre-Deux-Mers »  concerne 133 communes situées sur un vaste  plateau calcaire d’âge tertiaire, entre la rive gauche de la Dordogne au nord et la rive droite de la Garonne au sud. Le plateau en légère pente vers le sud-ouest, a été découpé par par les rivières et l'érosion en collines, coteaux, plateaux et vallées , dont l’altitude varie entre 60 mètres et 140 mètres. Les vallées sont parcourues par de nombreux cours d’eaux et ruissseaux, affluents de la Dordogne ((Engranne, Gestas, …)  et de la Garonne ((Euille, Dropt, …). Dans le paysage, les cultures maraîchères, les vergers, les prairies et les bois alternent avec le vignoble.

Vignoble de l'Entre-Deux-Mers - © M.CRIVELLARO

Vignoble de l'Entre-Deux-Mers.



Climat

Océanique tempéré.

Géologie - Pédologie

Les terroirs sont très variés sur cette vaste zone géographique. (Géologie du Bassin aquitain)

 Le Sous-sol : 
 La formation du sous-sol date des époques Oligocène, Miocène et Pliocène de l'ère Tertiaire. Ces formations sont recouvertes par endroits d'alluvions quaternaires.
Les dépôts sont soit marins (calcaires à astéries, marnes à ostrea), soit détritiques (molasse de l’Agenais), soit lacustres (  argiles ) , soit alluviaux sur les hautes terrasses graveleuses de la Dordogne et de la Garonne, soit des alluvions argileuses récentes dans le fond des vallées. 

On trouve respectivement de bas en haut les couches sédimentaires suivantes :

  • Molasse du Fronsadais,
  • Calcaire à astéries 
  • Molasses de l'Agenais 
  • Faluns et grès : ( Léognan, Saucats, Sainte-Croix-du-Mont, Gornac).
  • Argiles à graviers* du Pliocène.
  • Alluvions graveleuses du quaternaire (graves garonnaises) dans certains vignobles.

A la fin du Tertiaire et au Quaternaire, la Garonne et la Dordogne ont charriés depuis les Pyrénées et  le  Massif Central des alluvions qui se sont déposés sur les formations existantes sous forme de nappes de sables, de graves et d'argiles. 

Argiles à graviers* du Pliocène :
Les argiles à graviers sont des dépôts continentaux, fluviatiles  issus de l’érosion des sols qui recouvraient le Sud-Ouest du Massif Central.

Les sols :

Dans cette région très étendue, on distingue quatre types de sols :

  • graveleux et argileux sur les graves garonnaises  épaisses de 2 à 10 m , dans les communes de Créon et  de la Sauve.
  • argileux sur la molasse  de l'Agenais. La molasse affleure  au sommet des collines de Rauzan, Castelviel,   Soussac. et de Sauveterre.
  • bruns calcaires sur le calcaire à astéries.
    Le calcaire à astéries est la principale formation du sous-bassement de la région. En légère pente vers le sud-ouest, il forme le sommet des plateaux, on le trouve  proche de l'affleurement sur les plateaux de Rauzan, de Grézillac,  en sommet de côte sur la rive gauche de la Dordogne. L'épaisseur des sols calcaires sur ce substrat est variable (50 cm à 1.50 mètres).
  • de boulbènes. Ce sont des sols   limono-argileux, limono-sableux, profonds, très fertiles qui se sont développés sur des alluvions fines de la Garonne et des molasses de l'Agenais
Vignoble de l'Entre-Deux-Mers - Sol calcaire caillouteux - © M.CRIVELLARO

Vignoble de l'Entre-Deux-Mers - Sol calcaire caillouteux.



Cépages principaux pour :

Vins blancsVins rougesVins rosés Vins grisVins Doux NaturelsVins mousseux
Muscadelle - - - - -
Sémillon - - - -
Sauvignon - - - - -
Sauvignon gris. - - - - -


Cépages accessoires pour :

Vins blancsVins rougesVins rosésVins grisVins Doux NaturelsVins mousseux
Colombard - - - - -
Mauzac - - - - -
Merlot blanc - - - - -
Ugni blanc. - - - - -


Régles d’encépagement*

  • La proportion des cépages principaux est supérieure ou égale à 70 % de l’encépagement de
    l’exploitation.
  • La proportion du cépage merlot blanc  est inférieure ou égale à 30 % de l’encépagement de
    l’exploitation.
  • La proportion des cépages colombard , mauzac  et ugni blanc  est inférieure ou égale à 10 % de
    l’encépagement de l’exploitation

Règles de proportion à l'exploitation : 

La conformité de l'encépagement est appréciée sur la totalité des parcelles de l'exploitation produisant le vin de l'appellation d'origine contrôlée.
Chaque exploitation doit respecter des règles d'encépagement pour chaque type de vins produits. Par le terme encépagement, il faut comprendre la superficie de la totalité des parcelles de vignes de l’exploitation produisant le vin de l’appellation pour la couleur considérée.



Récolte du raisin

- Les vins proviennent de raisins récoltés à bonne maturité.



Maturité du raisin, richesse minimale en sucre des raisins*

- La richesse minimale en sucre des raisins ne peut être inférieure à 170 grammes par litre de moût.

- Les vins présentent un titre alcoométrique volumique naturel minimum de 10,5 %.



Rendement de base - Nombre d'hectolitres à l'hectare*

- 65 hectolitres par hectare.



Vinification, assemblage, élaboration, élevage des vins

 - Les vins sont vinifiés conformément aux usages locaux, loyaux et constants. 

Assemblage des cépages

- Les vins proviennent d’au moins deux des cépages principaux.
- La proportion des cépages accessoires ne pourra être supérieure à 30 % dans l’assemblage des vins.



Mise en marché à destination du consommateur,

- Les vins sont mis en marché à destination du consommateur selon les dispositions de l’article D. 645-17 du code rural et de la pêche maritime.



Organismes

Syndicat Viticole de l’Entre-Deux-Mers

16, rue de l’Abbaye
33670 La Sauve Majeure

Tel : 05.57.34.32.12

Président(e) : Monsieur Bruno BAYLET
Contact : Alice LEMOINE : alemoine@vins-entre-deux-mers.com

Maison du Vin

16, rue de l’Abbaye
33670 La Sauve Majeure



Définition des mots suivis de *

Les mots ou phrases suivis de (*) sont définis dans la rubrique dictionnaire. (voir dictionnaire)



Les appellations > Toutes les appellations